Se spécialiser en freelance

Se spécialiser quand on est freelance : bonne ou mauvaise idée ?

L’un des premiers conseils que l’on m’a donné quand j’ai débuté en freelance, c’est de savoir faire plein de choses différentes pour pouvoir trouver plein de missions.

Je trouve que c’était un très mauvais conseil !

La majorité des freelances, lorsqu’ils démarrent, pensent que c’est compliqué de trouver des clients, que chaque prospect qui arrive à eux est une bénédiction et qu’ils sont prêts à travailler avec tout le monde.

Intuitivement, ils imaginent que se spécialiser, ou choisir une niche, ça va leur fermer des portes.

 

On va voir ensemble dans cet article :

✅ les différentes façons de se spécialiser quand on est freelance

✅ le principal inconvénient de la spécialisation

✅ les avantages de vous spécialiser 

LES METHODES DE SPECIALISATION

 

Quand on est freelance, il y a surtout 2 façons de vous spécialiser. Vous pouvez en choisir une, ou coupler les deux :

Les services proposés

Ceci va surtout dépendre des compétences que vous avez envie d’exercer au quotidien, et donc des prestations que vous voulez proposer à vos clients.

Pour bien les choisir, plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

✅ que savez-vous faire ?

✅ qu’aimez-vous faire ?

✅ de quoi ont besoin les entreprises actuellement ?

 

Si vous créez des sites web, par exemple, vous pouvez décider de faire uniquement des sites sur le CMS WordPress.

Si vous êtes créateur de contenus, vous pouvez vous spécialiser sur la rédaction de fiches produit, ou sur la production d’articles de blog.

Les secteurs d’activité

Vous pouvez également choisir de proposer vos services uniquement à certains secteurs d’activités.

 

Par exemple, je connais une consultante qui ne fait des campagnes de publicité Google que pour des sites e-commerce.

L’un de mes partenaires ne travaille que pour les secteurs de l’hôtellerie et des maisons de disque.

Pour choisir votre, ou vos secteurs d’activités cible, réfléchissez à plusieurs choses :

✅ quels secteurs d’activités vous intéressent ?

✅ quels secteurs ont du budget à consacrer aux prestations que vous êtes susceptible de leur proposer ?

✅ quelles sont les industries pour lesquels le besoin de vos prestations est fort ?

 

Vous avez remarqué ? 

Dans les deux cas, je vous encourage prioritairement à choisir en fonction de vos envies et des capacités financières des clients.

 

L’INCONVENIENT DE LA SPECIALISATION

 

Souvent, lorsque j’échange avec des freelances, ils me disent qu’ils aiment beaucoup travailler avec des clients variés, des problématiques différentes tous les jours.

On ne va pas se mentir : quand on est spécialisé, on a forcément un peu plus de monotonie, car on fait face plus souvent aux mêmes défis.

 

Pour moi, c’est l’inconvénient principal de se spécialiser ou de choisir une niche, et la raison pour laquelle je considère qu’il faut vraiment la choisir avec soin, et se lancer dans un secteur qui nous passionne !

Cependant, c’est juste un “bémol”, lorsqu’on pense à tous les avantages que l’on a en se spécialisant.

 

LES AVANTAGES DE LA SPECIALISATION

 

Se spécialiser, c’est donc un moyen de pouvoir développer notre activité plus vite, mais aussi plus loin !

On crée plus vite notre image d’expert

Eh oui, lorsque vous faites UNE chose, et que vous ne vous éparpillez pas, on vous perçoit plus facilement comme un expert.

Par exemple, si vous vous blessez au genou pendant un match de tennis, à qui avez-vous spontanément envie de vous adresser ? Qui, d’après vous, est le plus à même de vous soigner ? Votre kiné spécialiste du sport, ou votre médecin généraliste ?

Pour les clients c’est la même chose :

✅ s’ils savent que vous connaissez les problématiques de leur secteur d’activités

✅ s’ils savent que vous êtes expérimenté sur l’outil qu’ils utilisent

 

➡️ Ils vont percevront beaucoup plus facilement comme un expert du sujet, et vous souffrirez beaucoup moins du syndrôme de l’imposteur.

 

On inspire plus confiance aux prospects

Forcément, si on est capable de dire aux prospects que l’on a travaillé sur X missions dans leur secteur d’activités, si on peut évoquer avec eux les résultats que l’on a eus avec des clients qui rencontraient les mêmes problématiques qu’eux, ils auront davantage confiance en nous et en nos compétences.

Dans mon cas personnel, je travaille avec plusieurs hôtels.

Lorsqu’un prospect qui gère un hôtel me contacte, lors des premiers échanges, je sais lui poser des questions pertinentes, l’alerter sur les difficultés que l’on peut rencontrer, lui parler du nombre de réservations que j’ai générées avec mes campagnes pour mes autres clients, etc…

Les discussions sont plus fluides, il sait que je vais être plus autonome et plus rapidement opérationnelle, et je mets toutes les chances de mon côté grâce à ça !

On fait plus facilement notre veille

Lorsqu’on est freelance, on a plein de choses à gérer en plus des missions pour nos clients : la prospection, l’administratif, l’auto-formation, et la veille.

 

Si l’on a qu’un secteur d’activités à “surveiller”, qu’un un outil dont suivre les évolutions, notre veille est simplifiée et nous prend nettement moins de temps ! Et comment on dit : le temps, c’est de l’argent !

On a moins besoin de refuser des clients qui nous intéressent

Je me souviens d’une scène de la série Mad Men.

Mad Men, c’est une série qui se passe dans les années 60, dans une agence de publicité à New York, qui se développe et a des clients de plus en plus gros.

Ils ont un client dans chacune des grandes industries : une marque de cigarettes, une marque de valises, une compagnie aérienne, etc…

Un jour, ils ont l’opportunité de signer un contrat avec la plus grosse compagnie aérienne des USA…. mais déontologiquement et contractuellement, ils ne peuvent pas travailler avec deux entreprises concurrentes, et donc ils sont en plein dilemme.

 

Que doivent-ils faire ?

Refuser de travailler avec cette nouvelle compagnie, qui leur apporterait énormément d’argent, qui pourrait leur faire gagner des prix, et surtout qui montrerait que ça y est, ils jouent dans la cour des grands et sont une grosse agence ?

Informer leur client historique, qui leur a fait confiance quand ils n’étaient encore qu’une petite agence, qu’ils ne peuvent plus travailler avec lui parce qu’ils ont pêché un plus gros poisson ?

Quand j’ai démarré, je ne me suis pas spécialisée tout de suite. A plusieurs reprises, j’ai renoncé à échanger avec des prospects, parce qu’ils étaient en concurrence directe avec l’un de mes clients.

Dans l’un des cas, mon client a apprécié ma loyauté. Dans un autre cas, la cliente a trouvé ça complètement normal, et je crois qu’elle aurait stoppé notre collaboration si j’avais travaillé avec l’un de ses concurrents.

Mais quand vous êtes spécialisé, les clients viennent à vous justement pour votre connaissance de leur secteur. Ils savent pertinemment que vous travaillez avec leurs concurrents, et c’est pour cette raison qu’ils vous jugent compétent pour les aider ! Vous n’avez donc pas à renoncer à un prospect parce qu’il est concurrent de l’un de vos clients.

On a plus rapidement un flux de prospects réguliers

Intuitivement, vous pouvez penser que choisir, c’est renoncer, et donc que vous aurez moins de prospects, parce que votre cible est plus réduite.

Que nenni ! C’est l’inverse !

Déjà, à l’intérieur d’une communauté technique, ou d’un secteur d’activités, les gens se connaissent : ils ont déjà travaillé en partenariat, ont été collègues, ont fait leurs études ensemble.

Résultat ? Le bouche-à-oreille va beaucoup plus vite ! Vos clients deviennent plus naturellement vos ambassadeurs, et ont plus fréquemment l’occasion de vous recommander. Surtout que vous avez un positionnement plus différenciant, donc ils se rappellent plus de vous.

Ensuite, en-dehors du réseau, si vous êtes spécialisé, cela signifie que vous avez ciblé vos clients idéaux. Et donc que vous allez pouvoir mettre en place des actions pour les attirer vers vous :

✅ rédaction de contenus pour votre blog

✅ publication d’articles sur des médias spécialisés

✅ posts sur les réseaux sociaux

✅ publicités sur les réseaux sociaux

✅ animation de conférences

 

La liste des démarches actives qui vont vous permettre d’attirer vers vous des prospects potentiels est longue, pour peu que vous ayez ciblé vos clients ! D’ailleurs, vous pouvez piocher des idées dans cet article, dans lequel j’ai répertorié 40 idées pour trouver des clients : https://super-freelance.com/40-idees-pour-trouver-des-clients-en-freelance/ 

 

Un exemple de spécialisation à succès ?

Frédéric, installé dans le Sud, propose des campagnes de publicité Facebook pour les professionnels de la médecine alternative : les hypnothérapeutes, magnétiseurs, naturopathes, etc… 

Lorsqu’il a besoin de clients pour son activité, il lance une campagne de pub sur Facebook, auprès de cette population, en mettant en avant les résultats qu’il a eus pour des clients précédents. Par exemple, il raconte que pour son client naturopathe à Marseille, il a obtenu X consultations par mois grâce aux publicités. 

Forcément, si un naturopathe voit cette publicité, et qu’il a besoin de plus de consultations, il est intéressé. 

A chaque campagne, Frédéric reçoit donc des demandes de plusieurs praticiens, qui veulent le même résultat, et lui demandent donc de faire des campagnes pour eux.

 

Vous l’avez compris : je vous recommande fortement de vous spécialiser !

Et pour mettre toutes les chances de votre côté, et transformer plus facilement vos prospects en clients, je vous propose de télécharger mon modèle de proposition commerciale.

C’est un PowerPoint que vous pourrez personnaliser, pour mettre en valeur vos offres et convaincre les prospects de signer avec vous :

L’article vous a plu ? Partagez-le sur Pinterest :

Spécialisation freelance

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *