De salarié à freelance, est-ce qu’on gagne vraiment plus ?

Lorsque j’ai démarré mon activité freelance en 2015, alors que j’aidais un client à choisir une agence pour développer son site web, j’ai échangé avec l’une de ces agences.

💬 Le commercial me disait qu’il espérait ne pas avoir à se battre contre “un freelance qui crève la dalle et qui va accepter un prix super bas”.

Quelques années plus tard, après une séparation, j’ai décidé de m’inscrire sur un site de rencontres.

🤔 L’une des personnes avec qui j’échangeais semblait inquiète de mon statut d’indépendante et m’a demandé “Mais ça va, tu arrives à te sortir quelque chose de correct?

J’ai failli lui répondre que je gagnais sûrement le double de son salaire…

Comment se fait-il que tant de gens imaginent qu’un freelance, ça galère financièrement ?

Finalement, lorsqu’on passe de salarié à freelance, est-ce qu’on gagne vraiment plus ?

C’est de ça que j’avais envie de parler dans cet article !

 

2 sortes de préjugés

C’est amusant parce que les idées reçues sur les freelances sont complètement à l’opposé !

🤑 D’un côté, il y a ceux qui imaginent qu’on se remplit les poches, parce qu’on facture aussi cher qu’une agence, sauf qu’on n’a pas de chef qui se sert au passage et nous reverse des cacahuètes.

😥 De l’autre, il y a ceux qui imaginent qu’effectivement on a une grande liberté, mais que le prix de cette liberté, c’est que l’on doit toujours courir après l’argent, et que l’on a du mal à boucler les fins de mois.

Et dans la réalité, il y a les 2 !

Il existe des freelances qui galèrent, qui comptent leurs sous tous les mois, et qui n’arrivent jamais vraiment à se sentir sereins, à mettre de l’argent de côté, et qui acceptent beaucoup de choses de la part de leurs clients. 

Il y a aussi des freelances qui savent tirer leur épingle du jeu et qui gagnent beaucoup mieux leur vie que lorsqu’ils étaient salariés !

Et puis, il y a ceux qui voient notre chiffre d’affaires, et imaginent que ça correspond à ce qui finit dans notre poche !

 

Pour mieux comprendre ce que gagne un freelance, il faut comprendre plusieurs choses.

 

Les éléments importants pour comprendre ce que l’on gagne

Déjà, entre l’argent qui arrive sur notre compte professionnel (donc notre chiffre d’affaires) et l’argent qui arrive sur notre compte personnel (notre rémunération), il s’en passe des choses !

✅ On rend la TVA qu’on a collectée (eh oui, dans notre chiffre d’affaires il y a environ 20% de TVA).

✅ On paye tous nos frais professionnels (banque, comptable, outils, CFE, déplacements, etc)

✅ On paye nos cotisations sociales (un peu comme votre salaire quand il passe du brut au net)

Si je facture 6000€ sur un mois donné, vous l’avez compris, la somme qui finira sur mon compte perso est bien inférieure à 6000€ !

Si vous vous posez des questions sur ce sujet, le webinar que je co-anime le 24 mars à 17h avec mon cabinet comptable L-Expert-Comptable.Com va vous intéresser ! 

On y parlera justement de comment fixer vos prix et calculer la rémunération qui en découle !

Voici le lien pour vous y inscrire : https://app.livestorm.co/l-expert-comptable-com/freelances-comment-definir-son-prix-et-la-remuneration-qui-en-decoule-avec-marion-giroudon?

Ensuite, peu importe ce que l’on gagne, il est important d’avoir en tête que nous sommes dans un statut qui peut s’avérer très précaire

⚠️ On ne cotise pas au chômage (sauf les freelances qui sont en portage salarial ou CAE, et ceux qui sont présidents de SASU).

⚠️ On aura une retraite moins importante qu’un salarié. 

⚠️ On est moins bien couverts en cas de maladie.

⚠️ Nos revenus ne sont pas forcément très stables.

⚠️ En général une période pendant laquelle on ne travaille pas, c’est une période pendant laquelle on ne facture pas. Pourtant, il faut bien parfois faire une pause, prendre un peu de vacances. Et puis, il peut nous arriver d’être malade.

Cela signifie que nous devons être en capacité d’épargner, car nous avons plus besoin qu’un salarié, de mettre de l’argent de côté.

Il peut nous arriver de vivre des situations dans lesquelles pouvoir piocher dans l’argent que l’on a mis de côté, c’est vital :

⚠️ Un gros client arrête la collaboration, on se retrouve avec moins de chiffre d’affaires chaque mois.

⚠️ Un client est en retard de règlement, on attend que l’argent arrive.

⚠️ On se retrouve à devoir payer quelque chose que l’on avait pas anticipé : l’appel de CFE arrive, l’ordinateur lâche et il faut en acheter un autre.

Et pour finir, si vous pensez qu’un freelance qui facture 500€/jour facture forcément 500€ x 20 jours tous les mois, vous vous trompez !

Lorsqu’on est indépendant, la réalisation de nos missions est notre principal travail c’est vrai.

Mais nous devons aussi :

gérer notre administratif (même si notre comptable en fait une partie et nous fournit un outil qui nous fait gagner du temps – comme c’est mon cas avec L-Expert-Comptable.Com)

✅ faire notre prospection

✅ consacrer du temps à la veille et à la formation

En résumé, tout le temps qui est travaillé, n’est pas forcément du temps facturé.

 

Mon ressenti par rapport aux revenus en freelance

De mon point de vue, lorsqu’on est freelance, à la différence de quand on est salarié, quand on veut, on peut :

Si on veut gagner beaucoup, on peut travailler beaucoup ou être malin et se débrouiller pour bien gagner sa vie parce qu’on a des clients qui sont prêts à payer plus cher, parce qu’on est reconnu et que l’on peut imposer nos prix, parce qu’on peut scaler notre activité et faire que notre revenu soit décorrélé de notre temps de travail, et donc ne soit plus plafonné.

✅ On peut décider que l’important c’est d’avoir du temps et travailler moins, donc facturer moins ➡️ gagner plus n’est pas toujours une finalité, ni même la raison pour laquelle nous avons souhaité devenir indépendant.

Mon expérience personnelle

De mon côté, c’est sûr que je gagne plus que lorsque j’étais salariée !

Lorsque j’ai quitté mon CDI, je gagnais 3000€ bruts chaque mois. Avec un statut cadre, cela représentait 2300€ nets, sans aucun avantage : pas de RTT, pas de tickets resto.

🚀 Au bout de 7-8 mois, je me versais 3000€ tous les mois, après paiement de mon impôt sur le revenu (que je payais en versement libératoire).

Ce qu’il faut savoir à ce sujet, c’est que j’étais en micro-entreprise et que je bénéficiais de l’ACRE, mes cotisations étaient donc très faibles.

Donc en quelques mois, j’étais en mesure de me verser une rémunération bien supérieure à mon salaire en CDI.

Aujourd’hui, 5 ans et demi après m’être lancée, je gagne plus qu’à mes débuts, c’est-à-dire que je me verse chaque mois une rémunération supérieure à mes 3000€ de freelance débutante. Pourtant ….

✅ J’ai des cotisations plus importantes : en micro-entreprise avec l’ACRE je payais 5,5% de mon chiffre d’affaires, aujourd’hui je paye environ 35% de ma rémunération.

✅ Je consacre moins de temps à mon activité pour plusieurs raisons : 

⏱️ Au début, tout était à faire, à chaque nouvelle mission je devais ajuster ma méthodo, créer mes modèles de documents, etc… Aujourd’hui je suis beaucoup plus efficace.

🍿 J’ai d’autres projets : en 2020 j’ai consacré beaucoup de temps à la rédaction d’un livre qui sort dans quelques semaines, et je m’investis aussi beaucoup dans Super Freelance, je crée du contenu, je mentore des (futurs) freelances de façon individuelle, etc…

Et au-delà de ce que gagne, j’ai certaines dépenses en moins, par exemple :

✅ J’utilise mon abonnement de box, mon abonnement mobile, dans le cadre de mon travail, c’est donc ma société qui les paye.

✅ C’est la même chose pour mon ordinateur et mon téléphone.

✅ Je ne suis plus obligée de mettre des sous dans la cagnotte pour le pot de départ de Jacqueline ou le cadeau d’anniversaire de Bernard 🤣 (ceci est une plaisanterie – je suis un peu nostalgique de l’ambiance entre collègues)

Finalement, gagner plus en freelance qu’en salarié, c’est largement possible !

Pour cela, vous devez vous assurer : 

✅ de bien connaître vos clients et définir votre offre, c’est ce qui vous permettra de trouver plus facilement des clients et assurer un bon chiffre d’affaires

✅ d’être bien accompagné pour choisir le statut le plus rentable pour vous – les équipes de L-Expert-Comptable.Com sont là pour vous aiguiller, n’hésitez pas à les contacter grâce à cette page : https://get.l-expert-comptable.com/superfreelance 

Si vous êtes tenté, pensez à télécharger la checklist pour n’oublier aucune étape importante lors de votre démarrage :

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *