9 moments qui ont marqué ma carrière de freelance

9 moments qui ont marqué ma carrière de freelance

Depuis que je me suis lancée en freelance, je me suis retrouvée dans des situations inédites !

🙃  Parce que la vie de freelance c’est aussi ça : des moments d’euphorie, des anecdotes amusantes, des instants de malaise, je partage avec vous 9 passages particulièrement marquant de ces 4 premières années.

1. Devoir raccrocher parce qu’un tracteur arrivait en face de moi

Vous connaissez le coup du tunnel ? Oui ? Mais sûrement pas celui du tracteur !

Lors de mon premier mois d’activité, je rendais visite à mes parents pendant la journée, en pleine campagne. Alors que j’étais presque arrivée, j’étais sur la petite route qui amène au hameau, mon téléphone a sonné. Craignant de rater un appel de client potentiel, je me suis arrêtée au milieu de la route pour répondre (à la campagne on peut faire ça, il passe une voiture toutes les heures).

Effectivement, un prospect voulait me proposer une mission, la discussion avance, et au bout de quelques minutes, que vois-je arriver ? Un gros tracteur !  🚜

La route n’était pas assez large pour nous deux, j’allais devoir reculer jusqu’à pouvoir me mettre sur un côté et le laisser passer.

J’ai donc du dire au prospect « Je suis désolée, je vais devoir raccrocher, un tracteur arrive en face de moi ».

On ne lui avait jamais faite ! On a convenu de se rappeler le lendemain, et on a travaillé ensemble.

Ça l’a fait rire et il ne m’en a pas tenu rigueur.

2. Mon client qui ne m’ouvre pas lorsque je sonne chez lui

Un après-midi d’été, alors que j’avais rendez-vous chez un client – vraiment chez lui, son bureau étant installé dans son appartement personnel.

Je pose mon vélo, j’arrive en bas de son immeuble et je sonne.

Pas de réponse, j’attends un peu et je sonne à nouveau.

Toujours rien.

J’appelle sur son téléphone.

Eteint.

 

J’ai attendu 20 minutes et j’ai fini par rentrer chez moi.

Il m’a appelée une heure après pour s’excuser : sa sonnette ne marchait pas et il s’était endormi.

🛋️  Et vous, vous faites aussi des siestes quand vous travaillez chez vous ?

3. Mon premier client qui n’était pas un ancien employeur

Lorsque j’ai décidé de devenir freelance, j’étais en période d’essai dans une agence, et j’avais quitté quelques mois avant une entreprise dans laquelle j’étais restée près de 4 ans, et avec qui j’étais en bons termes.

Dès qu’ils ont su que je voulais me mettre à mon compte, ils m’ont tout de suite proposé des missions.

C’était très rassurant de commencer avec ce filet de sécurité.

🚀  Pourtant, lorsque j’ai signé un premier devis avec un client qui ne me connaissait pas, ça avait une saveur particulière ! C’est là que j’ai vraiment senti que j’étais devenue freelance.

4. Une escort girl qui me demande de l’aider à être bien référencée

Un dimanche d’hiver, je prends mon ordinateur sur le canapé, et je consulte mes mails.

Je découvre le mail d’un prospect, qui me demande combien coûterait une prestation pour référencer son site.

Je lui réponds en lui donnant quelle est l’adresse du site en question.

Elle répond rapidement, j’ouvre le lien, et je comprends qu’elle vend ses charmes.

 

⛔ Je l’ai donc incitée à se former pour gérer elle-même son référencement, car la loi interdit de réaliser des prestations pour ce type de commerce.

La plus originale des demandes que j’ai reçues !

5. Ce moment où on me met en relation avec quelqu’un de chez Orange

A mon premier été en activité, le rythme était moins soutenu. J’ai donc accepté une toute petite mission pas très rentable.

J’avais l’impression que j’avais perdu du temps sur ce projet, mais ça n’a pas duré !

Quelques semaines plus tard, ma cliente m’a dit « Je t’ai recommandée à une amie, elle va te contacter ».

J’ai ensuite reçu un email de la part d’Orange ! Le contact est bien passé, et nous avons réalisé 3 missions ensemble.

👍  Aujourd’hui, je peux dire que j’ai travaillé avec une entreprise du CAC40 !

6. Des pleurs de bébé qui couvrent ma conversation avec un client

Lors des vacances scolaires, je passe toujours une journée avec mon neveu.

Lorsqu’il était tout petit et qu’il voulait regarder Tchoupi, je lui ai prêté une fois mon téléphone.

Le téléphone a sonné, et j’ai cru qu’il s’agissait d’un appel personnel, j’ai donc répondu.

Raté : c’était un client !

👶  Mon neveu s’est mis à pleurer toutes les larmes de son corps parce que j’avais du lui enlever Tchoupi.

J’ai du expliquer la situation à mon client hilare, qui m’a encouragée à ne pas me presser pour avoir des enfants.

7. Le moment où j’ai atteint le plafond d’AE

J’ai commencé mon activité en août 2015.

💹  Je n’ai pas atteint le plafond tout de suite en 2015, mais en juin 2016, je voyais le seuil arriver. A l’époque il était à 32 900€.

Ce moment, où j’ai ouvert ma société parce que le plafond était atteint, tout pile le mois de mes 30 ans, m’a prouvé que j’avais pris la bonne décision en devenant freelance !

8. La conversation gênante quand j’ai arrêté de collaborer avec une cliente que je trouvais désagréable

Quand je démarrais, dès qu’un prospect se manifestait, j’étais contente et je me pliais en 4 pour lui faire plaisir.

Erreur !

L’une de mes premières clientes se sentait du coup en droit de me parler sur un ton pas toujours aimable, de m’envoyer des mails qui ne contenaient aucune forme de politesse (vous savez les « bonjour », « merci » que l’on apprend aux enfants dès qu’ils savent parler?), et d’exiger de ma part une réactivité énorme.

 

Lorsque j’ai eu plus de demandes que je ne pouvais traiter, j’ai donc choisi de stopper ma collaboration avec elle, pour pouvoir travailler avec de nouveaux clients.

💬 J’étais très mal à l’aise en lui expliquant au téléphone que ma décision était en grande partie le fait de nos relations pas toujours simples.

Je n’ai jamais regretté, car j’ai maintenant des clients avec lesquels le respect est bien présent des deux côtés !

9. Le moment où on m’a proposé d’écrire un livre

Un jour d’avril 2018, alors que j’étais dans le TGV pour rentrer de Paris, j’ai reçu un email. Une maison d’éditions me proposait d’écrire un livre sur le marketing digital.

📚 J’ai toujours aimé écrire, et c’est en lisant mon blog qu’ils ont décidé de me contacter.

J’ai été très flattée par cette proposition, et je suis persuadée qu’être freelance m’a donné, d’une part, la visibilité qui m’a permis d’être contactée, et d’autre part, la possibilité d’organiser mon temps pour rédiger ce livre.

Il vient d’ailleurs de sortir, le 8 octobre ! Son titre est « Créer une présence efficace et rentable sur Internet ».

Il est disponible en cliquant ici 😀

Ces anecdotes vous donnent envie de vous lancer aussi ?

Téléchargez la checklist « 14 étapes pour démarrer sereinement » :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *