40 idées pour trouver des clients en freelance

40 idées pour trouver des clients en freelance

Quand on est freelance, s’il y a bien une chose qui nous préoccupe, c’est de trouver toujours de nouveaux clients !

Pour vous y aider, j’ai répertorié 40 méthodes qui vous le permettront. A vous de piocher dans cette liste, les méthodes qui correspondent à votre activité, mais aussi à votre personnalité !

1 – Vous inscrire sur des plateformes de freelances

 

On croit toujours que tout le monde connaît, mais non : il existe encore des freelances qui ne connaissent pas l’existence des plateformes de freelances.

Le principe : vous vous inscrivez, vous renseignez votre profil, et soit les prospects viennent à vous, soit vous pouvez postuler à des offres de missions.

J’en ai répertorié plus d’un vingtaine sur lesquelles vous pouvez vous inscrire pour trouver vos prochains clients !

 

2 – Bien référencer votre profil LinkedIn

On imagine souvent que ce sont plutôt les recruteurs qui cherchent des profils sur LinkedIn, mais beaucoup d’entreprises ont aussi le réflexe d’y chercher des freelances.

La mieux placée pour en parler, c’est Pauline Sarda, spécialiste de LinkedIn. Je vous conseille de lire cet article de son blog : https://paulinesarda.fr/les-9-erreurs-les-plus-courantes-sur-linkedin/ et ne pas hésiter à télécharger son livre blanc “Optimiser son profil LinkedIn”.

 

3 – Contacter vos anciens employeurs et clients

 

La majorité des freelances qui démarrent considèrent qu’ils partent de zéro, notamment en matière de réseau.

Pourtant, les personnes que vous avez croisées dans vos précédentes expériences font maintenant partie de votre réseau. N’hésitez pas à les contacter personnellement pour leur faire part de votre nouvelle situation !

 

4 – Vous inscrire sur les annuaires des anciens de vos écoles

Toutes les personnes avec qui vous avez été en contact lors de vos études – camarades de promo comme professeurs – sont des prospects ou prescripteurs potentiels.

La “solidarité” (que j’appellerais aussi chauvinisme 😀) entre “anciens” va souvent leur donner envie de vous donner la préférence.

5 – Faire des campagnes Google Ads

La publicité sur le moteur de recherche peut vous permettre d’être instantanément bien référencé sur Google et attirer sur votre site des visiteurs en phase active de recherche d’informations sur vos services.

Attention cependant à bien choisir les mots-clés et faire en sorte que votre site incite les visiteurs à vous contacter.

6 – Faire des campagnes LinkedIn Ads

Quel meilleur endroit pour toucher les entreprises de votre cible que LinkedIn ?

Vous êtes spécialisé dans le graphisme pour le BTP ? Vos interlocuteurs sont généralement les directeurs marketing ? Vous travaillez essentiellement avec la région bretonne ?

Sur LinkedIn Ads vous allez pouvoir diffuser de la publicité auprès d’une cible affinée comme celle-ci.

7 – Faire des campagnes Facebook Ads

Sur Facebook Ads, le principe est sensiblement le même que sur LinkedIn.

Le ciblage peut être moins précis (on met à jour moins sérieusement les aspects “pros” de notre profil Facebook que LinkedIn), mais les coûts sont souvent moins élevés.

De plus, l’interface est 100 fois plus ergonomique (oui j’avoue : je trouve que LinkedIn Ads et l’UX ça fait 2).

8 – Faire des campagnes Twitter Ads

Si vous ciblez les startups, sachez qu’elles sont très actives sur Twitter, qui est donc un bon moyen de les toucher !

L’outil de publicité vous permettra lui aussi de définir vos cibles, principalement en fonction de leur activité sur le réseau.

9 – Administrer un groupe Facebook

La portée des posts des pages Facebook ayant dramatiquement chuté ces dernières années (en gros, presque plus aucun de vos fans ne voit vos publications), l’une des façons de contourner ça est de créer un groupe Facebook.

La portée des posts dans un groupe est bien plus élevée et le fait que tout le monde puisse participer permet d’avoir une animation plus soutenue, avec des posts qui font vivre le groupe sans que vous n’ayez à les publier.

Une image d’expert avec beaucoup moins d’efforts que la gestion d’une page !

10 – Être actif sur des groupes Facebook

Vous n’avez pas forcément envie de vous lancer dans la création d’un groupe, de trop vous exposer, alors pourquoi ne pas profiter des groupes qui existent déjà en participant ?

N’hésitez pas à poster régulièrement, à répondre aux posts qui traitent de votre activité, et rapidement, les autres membres vous identifieront comme expert sur votre compétence, et ils pourront penser à vous s’ils rencontrent un besoin ou si on leur demande une recommandation.

11 – Tenir un blog

Un blog c’est un fantastique moyen de publier du contenu sur le web pour montrer votre expertise, donner de l’information à des clients potentiels, et le tout sans avoir à montrer votre tête

Dans cette vidéo on parle des étapes à suivre pour créer un blog qui vous ramène des clients :

12 – Ecrire des articles sur Medium

Avoir un blog, ça vous intéresse, mais vous voulez le lancer rapidement et vous êtes allergique à la technique, donc l’idée de créer un site sur WordPress vous fait repousser le projet sans cesse ?

Medium c’est une plateforme de blogging qui vous permet de vous exprimer. 

Les inconvénients : vous n’avez pas la possibilité de personnaliser le design ou d’avoir de statistiques.

Les avantages : il suffit de créer un compte et c’est parti, et vous bénéficiez de l’audience déjà présente, puisque sous chaque article, Medium propose d’autres articles, rédigés par d’autres auteurs.

13 – Créer des infographies

Créer des infographies peut être un moyen de montrer votre expertise en exerçant votre créativité.

L’un des meilleurs exemples dans mon réseau : Manuel, consultant marketing pour les experts-comptables, a sorti en 2015 une infographie pour analyser la façon dont les internautes recherchent leurs experts-comptables sur Google.

L’infographie a beaucoup été partagée sur Twitter. 

infographie expert comptable

Résultat : plusieurs cabinets comptables l’ont contacté pour des prestations de référencement.

14 – Créer une chaîne YouTube

Beaucoup sont récalcitrants à cette idée parce que ça demande de se mettre en scène, parce que c’est difficile de se voir à la caméra (personnellement je trouve ça plus dur de m’écouter que de me voir, mais c’est un sentiment perso), parce qu’ils imaginent que techniquement c’est très compliqué et que ça demande beaucoup de matériel.

Pourtant, la vidéo c’est la meilleure façon de créer un “lien” avec les personnes qui vous regardent. Au-delà de comprendre quelles sont vos compétences, elles comprennent aussi qui vous êtes, quelle est votre personnalité.

Et côté technique, je fonctionne avec un “attirail” réduit :

✅ je filme avec mon smartphone

✅ je le stabilise avec un trépied à 17€ : https://amzn.to/2RyrNtA 

✅ j’utilise un micro-cravate que j’ai payé 20€ et qui donne un bien meilleur son : https://amzn.to/2O2XI2R 

✅ j’ai une licence à vie Camtasia, qui est un logiciel de montage ultra simple à utiliser : techsmith.z6rjha.net/xKrkd elle est actuellement à 269€ pour être utilisée sur 2 ordinateurs, et vous pouvez la tester gratuitement pendant 30 jours

 

15 – Animer un podcast

Si vous n’aimez pas trop écrire et que vous aimez parler sans devoir montrer votre tête, le podcast peut être un très bon moyen de vous faire connaître auprès de clients potentiels.

Alice Betran a créé son podcast Gône Digital il y a 2 ans (elle m’a d’ailleurs interviewée, vous pouvez écouter notre discussion ici : https://www.gone-digital.fr/episode-10-marion-giroudon/).

Ce podcast lui a permis de se faire une place dans le milieu du web lyonnais et de trouver plein de nouveaux clients !

16 – Ecrire un livre

A l’époque où n’importe qui peut écrire sur son blog, le livre a encore une place à part.

Il a trois vertus :

✅ il vous oblige à être très pédagogue : les lecteurs ne peuvent pas vous poser de questions, ce que vous expliquez doit être limpide – vous devenez meilleurs pour vos échanges avec les prospects

✅ il vous fait connaître et vous donne une image d’expert

✅ il donne énormément confiance dans vos compétences et vous aide à convaincre vos prospects

Depuis que j’ai sorti mon livre il y a quelques mois, je ressens une plus grande confiance aux débuts de mes échanges avec de nouveaux prospects.

Livre freelances

17 – Publier des articles sur des sites spécialisés

Montrer vos compétences directement là où il y a déjà une audience, c’est un super moyen de générer rapidement des demandes de la part de prospects.

J’en ai fait le test il y a quelques années en publiant un article sur un site spécialisé sur l’actualité hôtelière. Je voulais améliorer mon référencement naturel et je souhaitais publier des articles invités pour avoir des backlinks. J’ai contacté ce site en proposant d’écrire un article avec des conseils pour gérer les campagnes Google Ads d’hôtels.

Je n’avais pas anticipé le résultat : 5 hôtels m’ont contactée pour me demander de créer leurs campagnes !

18 – Faire de la veille sur les réseaux sociaux

Si vous aimeriez être actif sur les réseaux sociaux, mais que l’idée de créer du contenu ne vous emballe pas, vous pouvez opter pour la curation de contenu ou la veille.

Vous pouvez créer en audience en partageant les contenus des autres. L’impact sera moins important et la communauté plus longue à créer cependant.

19 – Surveiller les offres de CDD

Beaucoup d’entreprises n’ont pas le réflexe de confier une partie de leur charge de travail à des freelances.

En épluchant les offres pour des emplois salariés de courte durée, vous devriez pouvoir tirer votre épingle du jeu en proposant d’effectuer la mission en indépendant.

20 – Surveiller les offres CDI temps partiel

Comme pour l’idée précédente : des entreprises qui recherchent un collaborateur à temps partiel pourraient être intéressées par l’idée de confier la mission à un freelance.

Le bonus pour vous : une mission sur le long-terme et de la visibilité sur votre chiffre d’affaires prévisionnel.

21 – Contacter les agences près de chez vous

Les agences font souvent appel à des freelances pour réaliser une partie des prestations qu’elles ont vendues à leurs clients, car elles n’ont pas toujours la ressource pour tout faire en interne.

Listez les agences de votre région et contactez-les pour leur faire savoir sur quels types de compétences vous pouvez les épauler.

22 – Contacter des apporteurs d’affaires

Vous n’avez pas encore de clients, mais peut-être que d’autres personnes sur des métiers complémentaires travaillent avec des clients qui vous intéressent, et pourraient vous recommander moyennant finances ?

Réfléchissez bien : avant de vous contacter, à qui font appel vos clients ?

Pour ma part sur l’activité publicitaire ce sont surtout les développeurs. Une fois le site développé, le client a besoin de trafic, et c’est là que le développeur me recommande.

Une fois que vous avez identifié les métiers “amont”, contactez des freelances qui les pratiquent, et proposez-leur de nouer un partenariat.

 

23 – Travailler le SEO de votre site web

Faire en sorte que votre site soit bien référencé, c’est un bon moyen d’attirer régulièrement et gratuitement des internautes qualifiés sur votre site !

Pour vous y aider, j’ai rédigé un article avec quelques conseils. : https://super-freelance.com/freelances-apprenez-a-bien-referencer-site-trouver-vos-prochains-clients/.

24 – Aller dans un espace de coworking

Certains, comme moi, ne jurent que par le travail à la maison.

Plus confortable, plus économique, plus souple : il offre beaucoup d’avantages.

Mais contrairement aux espaces de coworking, le “home-office” ne vous permet pas de tisser un réseau. Coworker, c’est faire connaissance avec d’autres entrepreneurs, et trouver des clients et des ambassadeurs.

25 – Organiser des événements

Je vais vous donner l’un des secrets qui m’a permis de développer mon activité : le 8 mars 2016 j’ai organisé mon premier afterwork de freelances, pour la communauté Malt à Lyon.

Je n’ai jamais arrêté parce que j’aime beaucoup faire ça, mais aussi parce que c’est hyper rentable pour moi. Etre l’organisatrice de ces événements m’a permis de construire un solide réseau de freelances qui me recommandent très souvent, m’apportant la moitié de mes clients !

26 – Animer des conférences

Animer des conférences également, c’est un bon moyen de tisser votre réseau. Mais au-delà de ça, cela participe beaucoup à construire votre image d’expert.

27 – Contacter des écoles pour donner des cours

Les écoles supérieures sont très nombreuses à rechercher des intervenants qui sont également sur le terrain.

Les freelances sont donc des intervenants idéaux : ils se frottent à de nombreuses problématiques car ils travaillent avec différents clients, et ils peuvent se rendre disponibles sur des journées entières pour venir assurer les cours.

28 – Faire du networking lors d’événements

Aller écouter des conférences, vous rendre à des afterworks, ce sont des moyens de rencontrer d’autres freelances ou entrepreneurs et décrocher vos prochaines missions !

Pensez à vous inscrire à des groupes MeetUp pour être informé des événements à venir près de chez vous.

29 – Faire du networking en 1 to 1

En proposant à d’autres freelances ou entrepreneurs de vous rencontrer ou échanger par téléphone, vous allez étoffer votre réseau avec des personnes qui vous avez VRAIMENT parlé. Ils se souviendront donc beaucoup plus de vous que si vous avez juste échangé 3 phrases dans les allées d’un salon.

Bien qu’assez timide, j’ai plusieurs fois osé proposer un café, un déjeuner, un appel à des gens que je ne connaissais pas, par réseau interposé, parce que je les suivais depuis un moment, et on ne m’a jamais dit non ! Et grâce à ça j’ai reçu plusieurs propositions de mission.

30 – Adhérer à des clubs d’affaires

On pense surtout au BNI quand on entend ce terme, mais il en existe beaucoup d’autres !

Je n’ai jamais été d’accord pour payer pour réseauter, quand tant d’opportunités existent pour travailler notre réseau. Pourtant, j’ai fréquemment de bons retours : des personnes qui ont adhéré me disent qu’elles ont trouvé beaucoup de clients.

31 – Diffuser un lead magnet sur les réseaux sociaux

Créer un document qui aide vos clients potentiels, et que vous proposez au téléchargement sur les réseaux sociaux, cela vous permet :

✅ de vous faire connaître et de vous construire une image positive auprès d’eux car vous leur avez “donné” quelque chose

✅ de construire une base d’emails qualifiés que vous pourrez ensuite exploiter

32 – Faire de la publicité sur des médias spécialisés

Si vous êtes spécialisé sur des secteurs d’activités particuliers, vous pouvez envisager de faire de la publicité sur des médias spécialisés (papier ou web) et profiter de leur audience, qui est sensiblement celle que vous ciblez.

33 – Tenir un stand sur des salons

Cette idée peut être intéressante si vous vous spécialisez sur certains secteurs d’activités

Une astuce pour réduire les coûts : partager votre stand avec une autre entreprise.

34 – Participer à des salons

Si vous n’êtes pas prêt à investir sur un stand, vous pouvez toujours aller au salon en tant que visiteur, et entamer des discussions avec des clients potentiels, qui sont visiteurs également ou qui ont des stands.

35 – Créer un outil 

Un peu comme le lead magnet, proposer sur votre site un outil peut être un super moyen de vous faire connaître et amener des prospects sur votre site.

Il y a quelques années, j’utilisais beaucoup un petit outil créé par un américain : j’avais besoin parfois de créer des petites “balises” pour que Google Analytics collecte plus de données sur les sites web de mes clients, et une page de son site permettait de créer automatiquement les balises.

Grâce à cet outil, il recevait de nombreuses demandes de mission pour mettre en place des systèmes plus avancés.

36 – Toujours avoir des cartes de visite

Je vais vous raconter une histoire qui ne s’invente pas.

Robin, consultant en communication, venait d’acheter une voiture électrique, et n’était pas encore super au point concernant son autonomie. Ce qui devait arriver arriva : il est tombé en panne !

Il a donc sonné à la 1ère maison, pour demander s’il pouvait se brancher un peu. Pendant que la voiture chargeait, il a donc discuté un peu avec le monsieur qui l’accueillait, qui s’appelle Philippe, et lui a expliqué ce qu’il faisait comme travail. Il a laissé sa carte en partant, histoire de garder le contact.

1 an plus tard, Philippe l’appelait pour lui demander de l’accompagner sur la communication de sa nouvelle salle de sport.

Morale de l’histoire : ayez toujours une carte de visite dans votre portefeuille !

37 – Contacter des entreprises en signalant un bug sur leur site

Quand c’est fait dans la bienveillance, et pas dans la moquerie ou la condescendance, c’est toujours un retour hyper précieux pour une entreprise !

Si en leur envoyant votre remarque, vous leur expliquez, que vous pouvez les aider, et comment, il y a des fortes chances qu’ils veulent travailler avec vous !

38 – Etre partenaire d’autres freelances

Les freelances sont toujours les meilleurs prescripteurs ! Pourquoi ?

Parce que leurs clients sont des entreprises qui sont ok pour travailler avec des freelances. Vous n’aurez pas à les convaincre qu’un freelance ce n’est pas forcément moins sérieux qu’une agence.

Parce qu’ils connaissent votre métier et sont capables d’expliquer aux clients pourquoi ils ont besoin de vous.

Parce que les clients ont déjà travaillé avec eux, ils leur font confiance, et donc s’ils vous recommandent, vous bénéficiez de cette confiance.

Dès aujourd’hui, commencez à construire votre réseau de freelances !

Pour faire ça, quelques idées : 

✅ les Aftermalts : https://www.malt.fr/events 

✅ les Cafés Freelances : https://www.coworkees.com/cafes-freelance 

✅ et si vous habitez à la campagne, ou que vous êtes un ermite, le groupe Facebook de Julia Couderc : https://www.facebook.com/groups/quotidiens.de.freelances/ 

39 – Intégrer un collectif de freelances

Faire partie d’un collectif, c’est bénéficier de camarades avec qui partager des projets, des tuyaux, mais aussi profiter du réseau collectif pour accéder à plus de missions !

L’un des plus connus en France, c’est Happy Dev, qui regroupe énormément de freelances des métiers du web, rassemblés par ville.

40 – Prendre des responsabilités dans une association ou une municipalité

Vous n’y aviez peut-être pas pensé, mais vos engagements personnels peuvent vous permettre de vous faire connaître.

C’est donc allier l’utile à l’agréable que de vous engager dans une aventure électorale ou associative 😀

 

Une fois que les prospects arriveront à vous, il ne restera plus qu’une étape pour les transformer en clients : leur faire une proposition qu’ils auront envie d’accepter !

Pour la construire, je vous encourage à télécharger mon modèle personnalisable :

 

L’article vous a aidé ?

Aidez-moi à votre tour, en le partageant sur Pinterest   😉

Trouver des clients en freelance : 40 idées

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *